Des visiteurs célèbres à la Barollière.


Charles Pierre François Augereau, 1757-1816, maréchal d'Empire.Charles Pierre François Augereau, 1757-1816, maréchal d'Empire.

Le château de la Barollière a hébergé des visiteurs qui ont marqué l’histoire lyonnaise.

En octobre 1793, alors que madame veuve Maritz est encore propriétaire, Alexandre Paul Guérin de Tournel de Joyeuse de Chateauneuf-Randon, représentant du peuple y établit son camp avec Reverchon et Javogues pour commander le siège de Lyon, rebelle à la Convention ; après avoir décimé les troupes du général de Précy, c’est au château qu’il écrit le 10 octobre ;

« le trésor (de l’armée lyonnaise) est pris, il était composé d’un million en assignats ».

Romain Baboin devient ensuite propriétaire du château et en mars 1814, le maréchal Augereau y installe son quartier général ; les troupes autrichiennes du prince de Hesse-Hombourg arrivent par la Saône ; le 20 mars la bataille de Limonest se termine et Augereau signe l’ordre de retraite et d’évacuation de Lyon, les combats ont fait 4 O00 morts.

Ferdinand-Philippe, duc d'Orléans, 1810-1842.Ferdinand-Philippe, duc d'Orléans, 1810-1842.

Le 1er décembre 1831, Ferdinand-Philippe, duc d’Orléans, écrit à son père, Louis-Philippe, roi des Français :

« je vous écris d’un grand vilain château, dans une magnifique position au haut de la montagne de Limonest. C’est un ancien couvent, et rien ne peut donner une idée du froid qu’il fait avec le vent du nord et la gelée que nous avons ici. J’espère que nous nous transporterons demain à Balmont où se séparent les deux routes de Paris et qu’après-demain nous serons à Lyon. » .

Il est venu réprimer, avec le maréchal Soult, le soulèvement des canuts lyonnais.





Copyright 2017 Limonest Patrimoine - Association Loi 1901.