Pierre-François Décurel

maire de Limonest de 1844 à 1866

C’est le mercredi 20 février 1811, que Pierre Décurel épouse Bonne-Sophie Dupré à Lyon. L’année suivante, le petit Pierre-François pousse son premier cri, ce ne devait pas être son dernier puisqu’il allait devenir « bavard ». Après avoir été avocat, il devient maire de Limonest, le 11 septembre 1840, succédant à Jean-Marie Fillieux. Il jure alors fidélité à Louis-Philippe, roi des Français. Il habite au « hameau du Thélégraphe », à l’entrée du village, dans la maison que lui a léguée son père, avec sa domestique Benoîte Buy qui a trois ans de moins que lui et la famille du cultivateur Benoît Cimetière à qui sa femme Magdeleine a donné neuf enfants : six fils et trois filles.

C’est un jeune maire, ambitieux pour sa commune et généreux : en novembre 1840 il propose d’aider les Lyonnais sinistrés par les terribles crues de la Saône et du Rhône ; puis il donne un terrain pour la construction de la nouvelle maison commune et de l’école et souscrit pour 1000 francs pour l’édification de l’église.

Don

Tombe

En 1844, son adjoint Giraud déclare :

« C’est un maire qui sacrifie son repos et sa fortune, qui unit ses soins et sa gloire à accroître la prospérité du pays » ; le 9 novembre, le conseil municipal demande que la place qu’il a fait construire porte son nom et le roi signe son accord le 31 décembre 1844.

La deuxième république arrive en 1848, il est toujours maire et le 13 février 1853 il jure fidélité à l’empereur Napoléon lll.

Depuis le déplacement de la nationale 6, la commune vit des heures difficiles, d’autant plus que le 2 mai 1866 elle perd son maire. Pierre-François Décurel est décédé à midi à l’âge de 54 ans, il est enterré au cimetière, en haut du chemin des Roches.

En décembre Claude-Antoine Boin prend les fonctions de maire à sa suite.

Mais comme disait l’adjoint Giraud :
« quand on se demandera qui a construit cette mairie, sa place et l’église, la postérité répondra c’est monsieur Décurel ».

Michel Matray
et Jean-Loup Barbier

La petite histoire dans l’Histoire :

Un maire élu à 28 ans, juriste, célibataire, qui aura construit une nouvelle mairie et sera resté maire plus de vingt ans, ça ne se reverra plus jamais à Limonest se disait-on en 1866 !


Place Décurel

Copyright 2017 Limonest Patrimoine - Association Loi 1901.